Plant4Lab

Culture des plantes - Plateforme PLANT4LAB

Culture des plantes - Plateforme PLANT4LAB

La plateforme pour la culture des plantes Plant4Lab associée à l’UMR BFP comporte un ensemble de serres et de tunnels, mais également des chambres phytotroniques dont l’utilisation est mutualisée avec plusieurs unités de recherche du site INRAE de Villenave d’Ornon.

Cette installation exploite un total de 2000 m2 de serres et d'espaces techniques, de tunnels et de 44 m² de chambres climatiques dédiées à la culture classique des plantes, aux plantes transgéniques et au confinement des pathogènes

L’installation expérimentale comprend plusieurs infrastructures remarquables

Les Serres

BFP Serre HPE
  • La Serre Haute Performance Environnementale (HPE) : construite en 2014 avec un niveau de confinement S2, sa surface est de 700 m² dont 450 m² pour 6 compartiments. Elle est mutualisée avec l'UMR1287 EGFV (INRAE et Université de Bordeaux). Cette serre a été conçue pour consommer 6 à 7 fois moins d’énergie au m² comparée à une serre classique grâce à une isolation thermique renforcée, 2 pompes à chaleur, un éclairage LED et des panneaux photovoltaïques produisant 40 % de la consommation annuelle. L’énergie consommée est décarbonée.
  • La Serre Biologie du Fruit (BF) : construite en 2002 avec un confinement S2, sa surface est de 320 m² dont 240 m² pour 3 compartiments dédiés à la culture de la tomate. La lutte biologique (Macrolophus) y est utilisée depuis sa construction pour lutter contre la mouche blanche (aleurode). Depuis 2019, un éclairage LED a remplacé les classiques et énergivores projecteurs sodium.
  • La Serre Fraise : construite en 1995 avec un confinement S2, sa surface est de 145 m² dont 85 m² en 6 compartiments dédiés à la culture du fraisier des bois ou du fraisier cultivé.
  • La Serre Lorba : construite en 1966, sa surface est de 210 m² en 2 compartiments dédiés à la culture du fraisier.
  • La Serre Arbo : construite en 1987, sa surface est de 320 m² dont 250 m² en 8 compartiments. Elle est mutualisée entre les équipes FDFE et PRADAM (ex A3C).
  • La Serre ANITTA : depuis 2020, l’UMR BFP possède cette serre initialement construite en 2007 par l’ANITTA (Association Nationale Interprofessionnelle Technique du Tabac). Sa surface est de 320 m2 dont 200 m² d'un compartiment aux normes de confinement S2. Cette serre a pour intérêt principal d’être proche techniquement des serres professionnelles.
Tomates liane

Les Tunnels 

Cinq tunnels d’une surface de 1200 m² sont utilisés par les équipes Virologie et PrAdAm.

Les Equipements extérieurs

200 m² sont consacrés à la culture en containers de cerisiers âgés de plusieurs années.

Les Chambres phytotroniques

Six chambres de type walk-in sont adaptées à la culture de plantes de taille petite (fraisier, Arabidopsis, tomate miniature Micro-Tom, porte-greffe et boutures fructifères de vigne) et grande (tomate, maïs, pin …). Toutes sont équipées d’un éclairage LED et permettent une régulation de température de 12 à 45°C. Le plateau est complété par 3 enceintes d’environ 1 m² de surface de culture adaptées aux plantes de petite taille.

Evolutivité en 2024

  • Le plan de maitrise de l’énergie va permettre de remplacer un certain nombre de chaudières au gaz naturel par des chaudière bois à granulés dans le but de décarboner encore plus l’énergie nécessaire au chauffage des serres.
  • Un projet Région Nouvelle-Aquitaine a pour but de prolonger le renouvellement du parc de chambres climatiques avec l’équipement de 4 nouvelles chambres. En parallèle, des travaux de réhabilitation du bâtiment menés en collaboration avec l’unité LBM du CNRS vont permettre de créer un espace confiné selon la norme S2.

Objectifs techniques

  • Fournir aux chercheurs des plantes de qualité, en excellent état phytosanitaire, en conditions climatiques contrôlées, tout au long de l’année et à un cout raisonnable. 

Objectifs scientifiques

  • Etudier l’effet de stress (thermique, hydrique, lumière, éclatement de la cerise …) sur les plantes et plus spécifiquement sur les fruits charnus.
  • Produire des plantes transgéniques ou éditées pour élucider la fonction de gènes impliqués dans le développement de la plante ou des fruits et dans la réponse à des stress biotiques.

Pour en savoir plus : Daniel Just : daniel.just@inrae.fr
Personnels impliqués en 2024 : 7 agents pour 4 ETP (équivalent temps plein)

Contact

Daniel Just - daniel.just@inrae.fr

Date de modification : 27 mai 2024 | Date de création : 13 mai 2024 | Rédaction : M.G. / D.J.